Association JOSSH
Association  JOSSH

Consultations de suivi (mars, juin septembre 2007)

Le Dr A. FARADJI et un kinésithérapeute du CHU de Strasbourg ont participé aux consultations organisées par les médecins hématologistes  afin de les aider à mettre en place des consultations de suivi et ainsi préparer un bilan de prévision de besoins  en médicaments substitutifs et en actes orthopédiques pré- et chirurgicaux pour les hémophiles connus dans ces 2 CHU

 

Les conclusions suivantes ont pu être tirées  de ces consultations :

  • Amélioration du diagnostic biologique d'hémophilie et de la maladie de Willebrand notamment grâce aux dons de l'association JOSSH aux 2 CHU en septembre 2006
  • Difficulté à assurer la prévention de l'arthropathie (prophylaxie substitutive et actes pré- et chirurgicaux orthopédiques) du fait de l'indisponibilité des médicaments substitutifs
  • Sensibilisation des kinésithérapeutes et des médecins rééducateurs à la nécessité de la prise en charge des hémophiles
  • Une priorité pour les jeunes hémophiles sévères dans le cadre de la prévention de l'arthropathie l'instauration du traitement prophylactique primaire (action entreprise récemment par les médecins du service de Pédiatrie du CHU de Sidi Bel Abbès et communiquée lors de la Journée scientifique organisée dans le cadre du jumelage à Sidi Bel Abbès le  08 septembre 2007 sur le thème de la prophylaxie substitutive  chez l'hémophile).

 

Consultations orthopédiques (15-20 mars 2008)

Le Dr A. Faradji est accompagné par le Pr J. Lecocq médecin rééducateur au CHU de Strasbourg (France) comme intervenant pour aider à mettre en place les consultations pluridisciplinaires orthopédiques et la pratique de synoviorthèse chez l‘hémophile.

 

Dans les services d’Hématologie des 3 CHU (Sidi bel Abbès, Oran puis Tlemcen) , une consultation pluridisciplinaire orthopédique avait été réalisée dont l'objectif est d’évaluer l’état articulaire des hémophiles en établissant des scores cliniques et radiologiques  et en utilisant un cahier de suivi orthopédique mis à disposition.

Assistaient à  ces consultations,  les médecins rééducateurs, les kinésithérapeutes et les chirurgiens orthopédistes locaux.

 

3-4 hémophiles A sévères dans chaque CHU, nécessitant une synoviorthèse pour un genou ou un coude, ont pu bénéficier d’une telle infiltration intra-articulaire grâce à des flacons d’Hexatrione (triamcinolone) rendus disponibles à Oran et Sidi Bel Abbès par un don de  l’association JOSSH representé par le  Dr A. Faradji.   A Tlemcen, des synoviorthèses isotopiques ont pu être réalisées grâce à la disponibilité d’Ytrium fourni par le service de médecine nucléaire du CHU . Ces actes invasifs intra-articulaires ont été pratiqués par les médecins locaux  avec le Pr J. Lecocq .

Impressions du Pr J. Lecocq :

 

"J’ai été agréablement surpris par l’enthousiasme et le sérieux de nos collègues algériens et des infirmiers pendant ces consultations où ils souhaitaient être nombreux à y assister. Ils ont rapidement réalisé eux-mêmes ces infiltrations avec succès.

Les patients hémophiles présentaient pour la plupart des arthropathies très évoluées et très invalidantes et ils ont supportés les soins, examens et infiltrations avec beaucoup de dignité.

Les contacts avec les médecins et infirmiers ont été particulièrement chaleureux, de même d’ailleurs qu’avec les patients et leurs familles. Les discussions ont été riches et fructueuses dans les deux sens, animées par un réel désir de perfectionnement et ces échanges m’ont aussi été bénéfiques à titre personnel et professionnel. De telles formations totalement pratiques auprès de patients, adaptées aux moyens matériels disponibles, outre leur intérêt immédiat pour les patients, me paraissent efficaces et déterminantes du fait de la bonne participation et motivation de nos collègues et des infirmiers mais  n’auront de résultats pérennes à long terme qui si elles sont renouvelées régulièrement."

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Association JOSSH